Denantes

Histoire


Denantes, depuis 1723, au cœur du massif de la Chartreuse, une histoire de famille sur 12 générations.


Une histoire d’exception

A Voiron, l'histoire a de la mémoire : les Tissages Denantes se sont d’abord installés dans de modestes locaux dans le site historique du centre-ville, puis sur la zone industrielle des Blanchisseries là où jadis les blanchisseuses séchaient les pièces de toile. Cette toile de Voiron, produite à partir du chanvre cultivé dans la vallée de l'Isère, a longtemps été l’activité principale de l’entreprise.

En 1680, Charles Champollion, ancêtre du célèbre égyptologue et des propriétaires actuels, apparaît officiellement comme maître toilier, c'est-à-dire un chef d'entreprise employant des compagnons.

Sa fille Barbe épouse en 1719 Michel Denantes. En 1724, l’affaire Champollion devient Denantes, puis plus tard « Jacques Denantes Père et Fils ». Cette entreprise va se pérenniser de père en fils jusqu’à la fin du XIXème siècle. La toile de Voiron produite se vend localement sur les marchés, dans les foires et dans les campagnes par un réseau de colporteurs. Peu à peu, la maison Denantes devient un acteur important de Voiron en s’investissant pleinement dans la vie de la municipalité et dans la région.

En 1833, Tissages Denantes décide de commercialiser ses toiles dans les Vosges et dans le Nord. Dès 1840, un nouveau créneau apparaît, celui du linge de table et des bâches avec l’ère des énormes machines à coudre.

Au XXème siècle, dans les années 1950, le fils d’Hélène Denantes, Joseph Perouse de Montclos ainsi que son fils Louis abandonnent le système de colportage et s’orientent vers la vente de produits textiles techniques adaptés à un traitement industriel à destination des hôteliers et des loueurs de linge.


Denantes aujourd’hui, une success story Made in France


Hervé de Montclos, l’actuel Président Directeur Général, issu de la 12ème génération des Denantes, reçoit les clés de l’entreprise des mains de son père en 1977/78. Il décide d’aller plus loin et met en place la diversification de l’entreprise en lançant le tissu d’ameublement sur-mesure, puis dans les années 2000 l’activité mobilier.

Aujourd’hui, Denantes propose une chaine de valeurs pertinente de bout en bout dans l’aménagement, la décoration et le mobilier sur-mesure, avec une offre étendue et diversifiée.

Denantes reste toujours implantée à Voiron, dans un bâtiment de près de 8 000 m2 et emploie 124 personnes (encadrement, administration, production, commerciaux et installateurs).

L’entreprise réalise un chiffre d'affaires de près de 25 000 000 euros.

 

HDM Finance, un groupe familial international en fort développement

 

Afin d'assurer l'indépendance et la croissance de l'entreprise familiale des Tissages Denantes, Hervé de Montclos a constitué en 35 ans un groupe international: HDM Finance.

 

Garnier-Thiebaut, basé dans les Vosges, linge de maison haut de gamme, puis Mulliez-Flory, créateur de linge, uniformes et vêtements de travail ont rejoint le groupe dans les années 1980. HDM Finance s'est agrandi en 2006 avec l'entrée de la société De Witte Lietaer International Textiles en Belgique puis en 2010 avec celle de l'entreprise Hilden America GT Linen aux Etats-Unis.

 

Du Massif de la Chartreuse à celui des Vosges, de la France aux Etats-Unis en passant par la Belgique, l'Espagne, la Tunisie, la Turquie ou encore l'Egypte, le groupe HDM compte désormais plus de 1700 collaborateurs à travers le monde pour un savoir-faire "cumulé" de 775 ans et 150 millions d'euros de chiffre d'affaires.

 

Le tout dans un esprit familial inchangé.

Votre projet sur-mesure

Nos réalisations

Nos services

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs présents sur ce site dans le but de réaliser des statistiques de visites En savoir plus - Fermer